samedi 29 mai 2010

Djamel debbouze en référé le 1 Juin 2010 au tribunal de commerce de Marrakech

Djamel debbouze en référé le 1 Juin 2010 au tribunal de commerce de Marrakech

AVOCAT A LA COUR, maître Gilbert Collard, va assurer désormais la défense de Fouad khairi, producteur et initiateur du festival international du rire de Marrakech contre Djamel Debbouze.
Voilà une affaire qui devrait faire perdre à Djamel Debbouze son sens de l'humour.
Avec l'arrivée de l'avocat marseillais, l'affaire pourrait prendre un nouveau virage médiatique au Maroc et en France.
C'est désormais le Maître Gilbert Collard qui entre dans la partie qui oppose Fouad khairi à Djamel Debbouze pour défendre les intérêts de l'initiateur de ce festival avec Me Selwa Mjadli avocate à la cour suprême du Barreau de Marrakech.
L'humoriste de renom n'a pas agi, en professionnel encore moins en gentlemen, la moindre des choses et d'en discuter avec son Initiateur.
Fouad Khairi confirme ses droits sur la dénomination de son événement le « festival international du rire de Marrakech » connu «sur l'ensemble du territoire national et même bien au-delà et fait valoir que l'usage du terme <festival international de l'humour de Marrakech > (Marrakech du rire)
(MDR) pour un même secteur d'événement lui permet d'invoquer «outre la contrefaçon et la concurrence déloyale, le parasitisme qui peut être appliqué par analogie en matière d'usurpation d'un nom qui a déjà une renommée». Il ajoute que «le Festival international du rire de Marrakech et de son site (www.festivalduriremarrakech.com) bénéficie d'une antériorité légitime en tant que nom de domaine d'un événement non seulement connu, mais jouissant d'une véritable notoriété.
L'appellation festival international de l'humour de Marrakech est pour le moins similaire à celle utilisée par Fouad Khairi. Elle reproduit de façon quasi-identique la dénomination «festival international du rire de Marrakech » puisque l'adjonction du mot humour remplace le mot rire « au point de prêter à confusion » ;
On ne peut que conclure que la société DAB JAM fait un usage PUBLICITAIRE illégitime et déloyal du titre Festival international de l'humour de Marrakech. En réalité Djamel Debbouze a manifesté une intention délibérée de détourner à des fins lucratives les spectateurs, en tentant de créer une confusion avec le festival international du rire de Marrakech, dont il ternit, sciemment, l'image et le vide de tout contenu par ses procédés déloyaux et en abusant de la notoriété acquise par cette manifestation grâce aux efforts incessant de son premier créateur et initiateur Fouad Khairi la société DAB JAM dont le gérant et Djamel debbouze domicilié a Paris sera poursuivit en France et au Maroc pour plagiat abus de notoriété sur des biens ou des services répondant aux mêmes besoins ou ayant le même objectif,
Salim chaoui
Service presse : querymickael@yahoo.fr
Gsm : 00212(0)649245858
Marrakech le 28 Mai 2010


--
Contact Presse:
km communication
mickael query

http://www.festivalduriremarrakech.com
Profil du diffuseur : http://www.categorynet.com/reseaucategorynet/profile?userid=53834


--

Communiqué envoyé le 29.05.2010 08:59:36 via le site Categorynet.com dans la rubrique Art / Culture

Diffuser votre communiqué de presse : http://www.diffuseruncommuniquedepresse.com/

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire