lundi 19 octobre 2009

H1Nart, l'exposition manifeste d'Est au carré

Est2, réseau de création et de diffusion en arts visuels et plastiques du Grand Est parisien, organise au Pavillon Carré de Baudouin, du 24 novembre au 12 décembre 2009, une exposition manifeste sur la
surabondance de l'image et sa « pandémie ».

Profusion, contagion, viralité, mutation, instabilité des images à l'ère du numérique… Cette offre permanente sollicite nos sens et notre manière d'habiter le monde, questionne le sens à donner à l'image: quel est son statut dans ce contexte de pandémie visuelle ? Qu'advient- il de l'acte de création ? Que peut l'artiste plasticien ? Quel est son statut ? Que produit-il ?
Les artistes d'Est2 conçoivent cette exposition manifeste en écho à la réflexion de Walter Benjamin selon laquelle,« à de grands intervalles dans l'histoire, se transforme en même temps que leur mode d'existence, le mode de perception des sociétés humaines ». (Ecrits français, Gallimard, p.143)


L'exposition est construite sur le principe d'un dispositif réflexif. Invité à entrer par une première salle, le visiteur est plongé dans un espace éclairé uniquement par les sources de vidéo-projection et de moniteurs diffusant une multitude d'images provenant de l'intérieur de l'exposition : certaines montrent des tableaux ou des morceaux de tableaux, d'autres des conversations ou un débat.

Se dessine dès lors une première intimité avec les images, faite de sensations et d'interrogations personnelles entre ce que voit le visiteur et ce qu'il verra, entre ce qu'il perçoit de ces images projetées et ce qu'il percevra des oeuvres exposées dans la suite de l'exposition. Après cette immersion à distance, le visiteur découvre en effet les oeuvres d'une trentaine de plasticiens d'Est2, issues de démarches individuelles ou collectives, émanant d'une ou plusieurs disciplines (peinture, sculpture, gravure, dessin, photographie, vidéo, etc.).

Le manifeste

Les visiteurs sont en outre invités à participer, à réagir à travers divers dispositifs, dont «la couveuse ». Cet espace d'élaboration collective permettra de poser les bases d'un manifeste qui prendra forme tout au long de l'exposition de façon ouverte et évolutive.

Deux après-midi de débats complèteront la démarche :

* Samedi 28 novembre de 14h à 17h30 : « faire-part de naissance » d'Est2 et débat autour des

droits d'auteur, du statut et de la condition sociale des plasticiens, en partenariat avec la
SAIF (Société des auteurs des arts visuels et de l'image fixe).

* Samedi 5 décembre de 14h à 17h30 : débat autour des nouveaux territoires de l'art (NTA),

de la revendication d'espaces de diffusion, de plateformes de travail collectives. Comment
y parvenir concrètement ; comment organiser ensuite ces plateformes pour leur assurer
une pérennité ; autour de quels projets novateurs en terme d'emploi et d'insertion ?

Est2: La génèse d'une expérience collective

Fondé sur des affinités humaines et artistiques, Est2 est né du désir d'associations et de collectifs d'artistes plasticiens et vidéastes de l'Est parisien de se regrouper pour obtenir davantage de visibilité, fédérer leurs énergies et défendre des valeurs et des projets communs.
Riche de ces collectifs d'artistes, l'Est parisien compose un écosystème de la diversité des pratiques artistiques et défend un autre rapport à l'art :

* Proposer un « art solide », sincère et porteur de sens, fondé sur l'expression d'une émotion, d'une passion et d'un métier, mais également engagé dans une pratique de projet.

* S'exposer autrement à l'aide d'ateliers, de démarches et de productions artistiques collectives.

* Permettre une rencontre authentique avec le public, qui se démarque d'une stratégie purement marchande.

* Concourir à préserver une culture vivantepour vivre ensemble face à la déshumanisation qui caractérise le tissu urbain.

* Acter une dynamique de reconquête de territoireafin d'obtenir de réels espaces de travail.

* Faire évoluer le statut de l'artiste plasticien, parent pauvre des politiques culturelles.

C'est finalement un questionnement global sur l'image et sur le sens à donner aux
pratiques artistiques des plasticiens qui sera abordé durant l'exposition Manifeste qui se
tiendra au Carré de Baudouin, première pierre d'un édifice culturel en devenir porté par les
artistes du Grand Est parisien.


Est2 fédère déjà les Ateliers d'Artistes de Belleville, les Ateliers de Ménilmontant, le Génie de la Bastille, Artistes à la Bastille, Les Yeux de l'Ouïe(réseau de diffusion et de création visuelle et sonore qui propose des interventions artistiques et culturelles autour de l'image, avec le souci de questionner le rapport au temps, à l'espace mais aussi à l'autre, au monde) ainsi que nombre de collectifs artistiques, soit plus de 600 créateurs en arts visuels et plastiques.
D'autres collectifs les ont rejoints ou sont en passe de le faire, dont :
Pigment Foule, association culturelle, qui développe une démarche de production d'expo-
sitions dans un esprit transdisciplinaire où les démarches plastiques et graphiques sont
mises au service d'un concept.
Ateliers du Père Lachaise, Concerts Urbains, C.T.
Informations pratiques :

* Pavillon Carré de Baudouin

121, rue de Ménilmontant - 75020 Paris
Métro Gambetta - bus : 96 et 26

* du 24 novembre au 12 décembre 2009 du mardi au samedi de 11h à 18h

--
Contact Presse:
Est au carré
Cathy Bion
01 42 55 95 99
cathy.bion@club-internet.fr
www.h1nart.org

--

Communiqué envoyé le 19.10.2009 17:26:48 via le site Categorynet.com dans la rubrique Art / Culture

Diffuser votre communiqué de presse : http://www.diffuseruncommuniquedepresse.com/

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire