jeudi 1 octobre 2009

Sarkophonie : dissection dyslexique du discours réactionnaire

Solo de Clown

Entre les présidentielles et les législatives, le gendarme, devenu président de la République,
cherche à convaincre les derniers indécis de lui donner une majorité...
Il a un défaut de langage : une dyslexie qui le fait glisser d'un sens à l'autre,
faisant apparaître à son insu la face cachée du discours.
Rafaële Arditti présente ici un solo original et surprenant
qu'elle a écrit à partir d'un vrai discours présidentiel.

Les dimanches 4, 11 et 18 et 25 octobre à 17h30

Au Théâtre Pandora

30 rue Keller Paris 11e
Métro Bréguet-Sabin, Bastille ou Voltaire

Réservation au 01 47 00 88 01

Tarifs : 15 / 12 / 10 €

(...) Comment dégonfler le discours sarkozyste, son enflure, son arrogante vacuité ?
C'est une clownesse magnifique, qui a trouvé l'idée, aussi simple que géniale : s'emparer d'un vrai discours, (...) lui faire subir les derniers outrages d'une dyslexie galopante(...) voilà mis à nu l'inanité des slogans, l'hystérie du personnage, le grotesque de cette logorrhée sous laquelle il cherche à nous noyer. (...) On hurle de rire, on applaudit, on est vengés, c'est formidable !"
Jean-Luc Porquet. Le Canard Enchainé 22 juillet 2009


--
Contact Presse:
compagnie Matador
eugénie Barbezat
06 66 54 09 86
eugeniebarbezat@yahoo.fr
http://le.gendarme.free.fr

--

Communiqué envoyé le 01.10.2009 05:53:50 via le site Categorynet.com dans la rubrique Art / Culture

Diffuser votre communiqué de presse : http://www.diffuseruncommuniquedepresse.com/

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire